Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Mourir à 12 ans, dans un collège de banlieue

    medium_ecole2.jpg

    La tragédie du Collège de Camus est insupportable à plus d’un titre, elle me touche également pour des raisons plus personnelles : j’ai fréquenté ce Collège de la 6eme à la 3eme, dans deux ans mon fils entrera en sixième, beaucoup de mes proches ou connaissances sont profs d’EPS, ou chefs d’établissement, certains même dans ce Collège, enfin je travaille dans le Lycée Professionnel voisin, classé également en ZEP.

    En cette période de Noël, je pense à ces familles dont la vie est brisée … Celle du petit Carl, en premier lieu, de ces deux camarades de classe également, 11 ans, mis en examen, pour "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner", et du professeur d’EPS, qui ne se remettra jamais de ce drame.

     

    Soyons clair l’objet de cette note n’est pas d’ouvrir une polémique politicienne ou syndicale de plus, elle serait indécente, comme il serait irresponsable également de ne pas donner à cet événement l’importance qu’il mérite.
    S’abriter derrière la cause du « stress émotionnel ayant entraîné un arrêt cardiaque subi", et arrêter là l’analyse serait une grave erreur car la violence est dans l’école, depuis des années et ce de la primaire à la terminale …

     

    Une situation qui ne peut plus durer …

     

    Lire la suite

  • Qui a dit "La France, tu l'aimes ou tu la quitte" ?

    medium_sarko_johny.jpg

    "On ne fait pas de politique avec de la morale, mais on n'en fait pas davantage sans. "

    André Malraux

     

    "La France tu l'aimes où tu la quitte " Nicolas Sarkozy  parlant de jeunes de cité et non de Johnny Halliday, militant UMP, futur résident suisse ... Pourtant ...

  • SNCF : la mise en danger d'autrui peut elle constituer un paramètre de gestion pertinent ?

    medium_gare_de_trilport.jpgLa réponse officielle de la SNCF à mes courriers et à mon intervention lors du Congrés des Maires, auprés de Mme Idrac est enfin arrivée en Mairie signée du responsable Transilien de Paris Est (aprés plus de deux mois d'attente !).

    Elle a malheureusement confirmé les rumeurs inquiétantes qui circulaient officieusement depuis quelques jours sur la réorganisation en cours devant s'appliquer dés janvier 2007 :

    - aucune certitude sur le nombre d'agents SNCF présents physiquement en gare de Trilport lors des heures de pointe du matin et du soir (l'indicateur actuel est trop souvent : zéro présence d'agent !)
    - changement de nature des postes des agents nommés, désormais exclusivement issus de la filière commerciale,
    - fermeture de la gare du samedi 14 heures au lundi 5h30,
    - rien sur l'amélioration du suivi des travaux de maintenance, ni sur celle des conditions d'accueil et d'accessibilité de la gare, indignes des standards les plus élémentaires (quand au label Transilien ...)

    Autant dire que ces "non propositions", constituent une dégradation évidente des conditions d'accueil et de sécurité des nombreux usagers (plus de 3 000 tout de même) fréquentant quotidiennement cette gare; nous n'abordons même pas la question de l'information minimale à apporter sur les quais ou en gare aux voyageurs !
    L'ensemble de ces raisons m'a amené à proposer au Conseil Municipal le vote d'une motion de protestation, votée à l'unanimité, et la demande d'une entrevue aux responsables SNCF; gageons que si rien ne bouge, nous n'en resterons pas là !
    Nous sommes au demeurant trés inquiets des risques que les absences fréquentes et répétées de toute présence humaine font courir aux usagers (plus de 100 absences de services constatées à prioiri depuis janvier !).

     

    Ci aprés le texte de la motion votée par le Conseil Municipal de Trilport, jeudi 14 décembre 2006 ...

     

     

    Lire la suite

  • De l'ouverture des magasins les jours de reveillon

    medium_supermarche.jpg

    Vous ne l'ignorez sans doute pas, cette année, les réveillons des 24 et 31 décembre tombent un dimanche, une bizarrerie calendaire qui a suscité une trés forte demande d'ouverture pour ces deux journées de nombre de commerces.
    Trilport n'a pas échappé à ce mouvement "de fond", amplifié par les médias aprés les déclarations pour le moins contreversées de Renaud Dutreil, Ministre du Commerce.

     Rapide rappel du contexte : La loi autorise l'ouverture des commerces le dimanche, sous la condition d'obtenjir l'accord préalable du Maire de la commune sur laquelle le commerce est installé. Là où le bas blesse, est qu'un Maire peut refuser cette dérogation, c'est ce qui s'est passé à Trilport et ce sont ces refus qui ont déclenché l'ire du Ministre Dutreil les trouvant "absurde" !
    Nous avons sur la commune, un supermarché ouvert les dimanche matins et tous les jours de la semaine, bénéficiant ainsi d'une amplitude d'ouverture pour le moins large ! Son Directeur m'a toutefois fait parvenir une demande d'ouverture jusqu'à 17 heures pour les 24 et 31 décembre. Demande que j'ai examiné avec soin sans à priori.

     

    Quelles sont les raisons qui m'ont pourtant poussé, en accord avec le Bureau Municipal unanime, dans un premier temps à refuser cette dérogation, au grand dam trés certainement dudit MInistre  ?

    Voici un exemple instructif qui démontre finalement l'intérêt d'un tel texte, vu sous un autre angle ...

     

     

    Lire la suite

  • Ou l'on commence à reparler de carte scolaire ...

    medium_ecole.jpgL'Inspecteur de l'Education Nationale en charge des écoles du secteur de ma commune, nous avait convié à une réunion, mardi dernier, organisée dans ses locaux, afin de discuter de la Carte Scolaire ...
    Vaste sujet s'il en est, vu ici sous l'angle du terrain (nous nous situons ici dans le domaine du "micro économique"). Je reviendrais dans une autre note sous un angle plus global sur cette question qui fait depuis quelque temps beaucoup couler d'encre ...

    Cette réunion constituait une première à cette période de l'année; invités à y participer : les directeurs des écoles, les parents d'élèves ainsi que le Maire de la commune.
    Les directeurs ayant déclaré forfaits (convocation trop tardive et hors temps scolaire) nous nous sommes rendus avec les parents d'élèves à l'invitation, afin de savoir de quoi il en retournait plus exactement. Aprés avoir tourné autour du pot, l'Inspecteur a lancé le sujet principal de l'entrevue, une "éventuelle" fermeture de classe ...

    Exercice de style classique, inhabituel pourtant à ce moment de l'année (proximité de certaines échéances électorales ?), opposant un calcul arithmétique manié par des fonctionnaires effectuant leur labeur aux arguments de fond des parents d'élèves, élus et professeurs unis dans la défense de leur classe ... les bons contre les méchants ...

     

    Que penser d'une telle situation ?

     

    Lire la suite

  • Mohamed Yunus, "Prêteur d'espoir"

    medium_goa4.jpg

     

    "Si vous enfermez des oiseaux dans une cage, vous prenez un risque. Le jour où vous décidez d'ouvrir les portes de cette prison, il n'est pas certain qu'ils s'envolent.»

     

    Mohamed Yunus

    Prix Nobel de la Paix 2006

     

     

    «Une paix durable ne peut pas être obtenue sans qu'une partie importante de la population trouve les moyens de sortir de la pauvreté», Comité Nobel norvégien.

  • A quand une gare humanisée à Trilport ?

    medium_gare_trilport.jpg

    Faute de ne pas avoir eu encore de réponse des responsables de la SNCF depuis fin octobre (cf note « Le Transilien n’est pas encore arrivé à Trilport »), je me suis rendu mercredi dernier lors du dernier Congrès des Maires à l’invitation de Mme Idrac, numéro un de la SNCF, histoire de faire le point ...

    La nouvelle dirigeante de la SNCF, qui a succédé à Louis Gallois il y a peu, avait convié à un pot de l’amitié, les Maires des communes ayant participé à l’opération « Une idée, Une commune, Une gare », le cas de Trilport. Initiative consistant à réaliser un aménagement relatif à une gare cofinancé à la fois par la SNCF et la commune.
    Pour la gare de Trilport : la réfection globale des clôtures donnant sur une rue (le chemin d'Armentières) ainsi que la création d’une entrée à proximité d’un Parking de Stationnement Régional, que nous avions demandé à la SNCF de créer.

    J'ai profité de ce moment de convivialité, pour la rencontrer (style "rencontre furtive", cependant nous avons pu dialoguer), ainsi que des hauts responsables de cette entreprise avec lesquels j'ai discuté beaucoup plus longuement afin de me faire l'écho des problèmes rencontrés à Trilport.

    J'ai beaucoup insisté sur l'attachement des usagers et des élus à la présence physique d'agents de la SNCF dans les gares, paraphrasant notamment le célèbre mot de Jean Bodin , philosophe médiéval : « Il n’y a de richesse que d’homme … » ... Comme quoi déjà au Moyen Age, les ressources humaines étaient placées par certains sages au premier plan,

     

    car le noeud du problème est bien là, jugez en plutôt ...

     

     

     

     

    Lire la suite