Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • De nouveau candidat

    J2m (1 sur 1)-3.jpg

    Depuis 2008, l’équipe municipale que j’ai l’honneur et le plaisir d’animer a travaillé sans relâche et enthousiasme pour améliorer le quotidien de nos concitoyens et faire avancer notre ville.

    Nous avions proposé un programme ambitieux, nous l'avons respecté : en dotant en six ans Trilport de nombreux équipements et d’une grande partie des aménagements qui lui manquaient, en développant de nouveaux services appréciés des habitants, que beaucoup de communes, y compris plus importantes, nous envient, le tout, en désendettant fortement la ville, malgré des marges de manœuvre pour le moins étroites.

    Il reste évidemment de nombreux chantiers à mener et chacun sait que le contexte est difficile. Mais je suis de ceux qui pensent que cela ne doit pas nous empêcher d’aller de l’avant, bien au contraire. C'est lorsque la situation est difficile qu'il  faut agir, rechercher et apporter des réponses concrètes, réalistes, mais surtout adaptées, à nos communes comme aux territoires dans lesquels nous vivons, en tenant compte du contexte actuel mais aussi des potentialités réelles du terrain.

    C’est la volonté de relever ce défi, d’être surtout utile à la ville dans laquelle je vis et qui m’a vu grandir, qui m’incite à me présenter de nouveau en mars prochain comme je l’ai indiqué à mes concitoyens dans la lettre que je leur ai adressé. 

    Je m’appuierai sur une liste de rassemblement, unie et investie, composée de femmes et d’hommes disponibles, impliqués dans la ville. Une équipe prête à s’engager avec compétence, rigueur et énergie pour relever les challenges passionnants qui s’annoncent. Nous proposerons à nos concitoyens du concret, du réalisme, de l’innovation mais aussi des perspectives, et non un catalogue de promesses non finançables surfant sur les peurs.

    A nos yeux, Trilport doit demeurer une ville accueillante, inventive et solidaire, une ville qui vit et se modernise, une ville qui se soucie de toutes et tous, et plus que tout, une ville qui regarde l’avenir en confiance.

    Pour ce faire, nous proposons aux Trilportais d’agir, d'agir pour partager et construire ensemble une ville plus épanouie.

    Vous pourrez suivre cette campagne,  aventure collective sil en est, sur le site que nous avons créé pour l’occasion  www.pour-une-ville-épanouie.fr ou sur la page Facebook du même nom, ce blog n'étant pas un outil de campagne.

     

  • Succès pour les 1eres assises de l'éco construction

    RES-1311-eco-renovation.pngLa mise en ligne de la vidéo réalisée lors des 1eres assises de l ‘éco rénovation me donne l’occasion de revenir sur cet événement dont j’étais un des initiateurs, ces assises étant le fruit concret des travaux de la commission numéro 4 (que j'anime) du Conseil Participatif de Seine et Marne.

    Lorsque Vincent Eblé et l’exécutif départemental ont lancé la réflexion autour d’un projet de territoire pour le département, ils avaient une intuition : trouver une autre voie de développement pour la Seine et Marne que le traditionnel rééquilibrage Est / Ouest mais aussi une ambition, porter une vision de la Seine-et-Marne partagée par ses habitants et ses acteurs de terrain.  La concertation citoyenne initiée auprès de tous  les seine et marnais et les acteurs qui font ce territoire en  tissant du lien a alimenté cette réflexion qui est allée bien au delà d’un simple diagnostic enrichi, puisqu’elle a permis de développer pour le département, au travers de son projet de territoire, une véritable vision stratégique, bâtie autour de 5 axes d’action majeurs qui devraient  l’entrainer dans un développement durable, respectueux du potentiel agricole et naturel du département comme de ses habitants, mais aussi et c'est important dans le contexte actuel créateur de richesse et d’emplois locaux..

    Je me suis, comme tant d’autres à l’époque, impliqué dans ce processus citoyen, utile pour nos communes et leurs habitants, à plus d'un titre. Vincent Eblé m’a proposé d’aller plus loin dans cet investissement et j’ai accepté de rejoindre le bureau du Conseil Participatif dirigé par Yves LICHTENBERGER, ancien Président du PRES de Marne-la-Vallée. Un engagement totalement bénévole, je le souligne. Intéressé par l'expérience que j'avais acquise du fait de ma contribution aux travaux du Club national des Eco quartiers pendant 3 années, Yves Lichtenberger m’a  proposé d’animer le chantier 4 : « la Seine-et-Marne, territoire leader de l’Éco-construction », ce que j'ai accepté, le challenge m'intéressant.

    Dans ce cadre, nous avons avec l'équipe m'accompagnant dans cette initiative élaboré un plan d’action décliné sur trois objectifs généraux :  identifier et mettre en dynamique les acteurs de l’Éco-construction du territoire, repérer les leviers potentiels ou les freins et contraintes à intégrer, accompagner et susciter les synergies et la constitution de filières locales.

    Mais c’est surtout la méthode de travail choisie qui selon moi a été le vrai déclencheuret a  fait tout l’intérêt de la démarche initiée, qui nous a amené vers ces assises, qui ont constitué une vraie réussite.

    Revenons sur cette méthode ...

     

     

    Lire la suite

  • 2014 année engagée et positive !

    voeux0.jpgJ’avais placé cette cérémonie des vœux sous le signe de l’engagement. Vu la proximité de l’échéance municipale de mars, mon intervention, a été de portée générale,  centrée sur le sens à donner à l’action publique et surtout à celle de l’engagement citoyen.
    Je remercie les nombreuses personnes présentes, la Salle des Fêtes était bondée, dont Nicole Bricq Ministre du Commerce Extérieur, le Sous Préfet ainsi que de nombreux collègues des villes voisines. La dynamique d’un territoire n’est elle pas également le fruit de la qualité des liens tissés entre les différents acteurs de terrain et leur volonté de travailler ensemble ?

    J’ai tenu à rappeler le rôle des communes dans la cohésion du pays, en première ligne pour mener les politiques publiques de proximité elles permettent à beaucoup de nos concitoyens en difficulté, non seulement de ne pas sombrer, mais surtout de rebondir. Les portes de leurs mairies sont pour eux, trop souvent, les seules réellement accessibles. Incontestablement, les communes permettent de mettre de l’huile dans des rouages trop souvent grippés ou bloqués et de renouer les liens distendus ou quelquefois même brisés.

    Chacun sait que le contexte social actuel est très délicat. Plus qu’une crise dont nous devons trouver la sortie, c’est bien une véritable mutation qui est en cours; nous entrons dans un nouveau monde, dans lequel il est essentiel de défendre et de préserver, tout en l’adaptant, notre modèle de société et la cohésion du pays, quelle soit sociale ou territoriale. 

    La France est à un moment crucial de son histoire, comme nos territoires ... Nous sommes, véritablement, à une croisée des chemins … 

    Faut il se lamenter, subir, nous recroqueviller, écouter ceux qui dénigrent plutôt que faire, nous font douter ou jouent sur nos peurs, et donc, in fine, lâcher l’affaire et se résoudre, abandonner ! C’est la solution de la facilité apparente, mais n'oublions jamais que la facture viendra ensuite, plus que douloureuse, dramatique et sans aucune garantie de service après vente, 

    ou bien au contraire redresser la tête, affronter l’adversité et y aller, mais ensemble ?

    J’ai fait mon choix …

     Car nous avons matière à agir, à avoir la pêche, à défaut d'avoir la banane  …

     

     

    Lire la suite