Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cultures

  • Climat : il n’y a pas de fatalité !

    medium_polenord.jpgLes travaux du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), entrent enfin dans le domaine du concret, c’est ce qui ressort de la 3eme réunion 2007 qui s’est tenue le mois dernier à Bangkok.
    Un évènement que l’élection présidentielle a quelque peu relégué au second plan.

    La thématique à l’ordre du jour, "l'atténuation du changement climatique", constituait le prolongement des sujets évoqués lors des conférences précédentes, en janvier avec l'évaluation scientifique du phénomène et février sur l’impact du réchauffement pour les pays et les écosystèmes.

    Les conclusions de Bangkok sont raisonnablement optimistes, indiquant que l’objectif de limiter la hausse des températures à 2 degrés pour 2050 est réalisable ! Encore faut il ne pas tarder car la décennie à venir est déterminante. Autre élément rassurant, le coût estimé pour atteindre cet objectif est à notre portée, les experts du GIEC l’évaluant à 0,12% du PIB mondial, sous certaines conditions cependant dont celle d'agir au plus vite !

    Nous sommes entrés depuis quelques années au début d’un réchauffement climatique dont les conséquences sont plus rapides que prévus, du fait d'un phénomène d’accélération du à la "sensibilité climatique" exacerbée de notre planète (conséquence d'une concentration excessive des gaz à effet de serre).
    Les efforts à accomplir aujourd’hui n’auront de conséquences positives que dans 20 ans, du fait de l'inertie de Dame Nature. Car dans le domaine des phénomènes naturels, le temps nécessaire pour influer une tendance établie n'est pas mesurable à l'échelle d'homme; nous sommes réellement à la recherche du temps perdu, un constat qui devrait rendre nos dirigeants à la fois beaucoup plus humble et actifs.
    Chaque jour compte, avec la certitude que si rien n'est fait, tout peut arriver même le pire avec son cortère de conséquences dramatiques !

    Alors comment inverser une tendance qui n’a fait que s’accélérer ces dernières années ? (d’après le rapport, les émissions de gaz à effet ayant augmenté de 70 % entre 1970 et 2004) ... "Game is over"

     

    Lire la suite

  • Do svidaniya Slava !

    medium_slava.jpg

    Sans la musique, la vie serait une erreur.

    Friedrich Nietzsche

    à Mstislav Rostropovitch

     

     

    Lire la suite